1. Page d'accueil
  2. Produits
  3. Détecteurs de position
  4. Cellules Opto

Cellules Opto

  • Lumière rouge visible pour un réglage facile
  • Variantes pour l’utilisation dans les applications hygiéniques
  • Indication par LED pour le contrôle de disponibilité, état de commutation et fonction
  • Le procédé Teach fait gagner du temps et des coûts lors de la mise en service
  • Vaste gamme de composants de système pour un montage rapide et sûr

Détecteurs optoélectroniques

L'automatisation ne peut plus être imaginée sans les détecteurs optoélectroniques comme « yeux artificiels ». Ils sont utilisés partout où la position exacte d'objets doit être détectée d'une manière sûre et sans contact. La matière des objets à détecter n'a pas d'importance. En comparaison avec les détecteurs inductifs, les détecteurs optoélectroniques ont une plage de détection beaucoup plus grande.

Le barrage photoélectrique se distingue par sa grande portée. Le système consiste en deux composants séparés : un émetteur et un récepteur. La lumière ne parcourt qu'un seul trajet (de l'émetteur au récepteur). Par conséquent, les effets défavorables de l'application, comme par exemple de la poussière dans l'air, de la souillure sur les lentilles, de la vapeur d'eau ou du brouillard ne mènent pas immédiatement à un dysfonctionnement du système.

Dans le système réflex, les modules émetteur et récepteur sont incorporés dans un même boîtier. Un réflecteur renvoie le faisceau au récepteur. Les systèmes reflex sans filtre de polarisation fonctionnent avec la lumière infrarouge, les systèmes avec filtre de polarisation avec la lumière rouge visible.

Le système réflexion directe sert à la détection directe d'objets. L’émetteur et le récepteur sont incorporés dans un seul boîtier. L'émetteur émet de la lumière qui est réfléchie par l'objet à détecter et détectée par le récepteur. C'est la lumière réfléchie par l'objet qui est évaluée. Des composants fonctionnels supplémentaires (tels que des réflecteurs pour le système réflex) ne sont donc pas nécessaires pour le fonctionnement du détecteur réflexion directe.