You probably do not come from: Belgium.  If necessary, change to: United States
  1. Page d'accueil
  2. Découvrez le TCC
  3. Processus de calibrage repensé

Processus de calibrage repensé

Et si nous pouvions éliminer les risques de qualité du produit dus à une température de process inexacte entre les cycles de calibrage ?
La « Calibration Check Technology » d'ifm permet une surveillance en continu de la précision des instruments et de l'incertitude de mesure en temps réel. Une grande LED bien visible signale immédiatement toute déviation par rapport aux tolérances individuellement définies.

Et si vos instruments de mesure de température pouvaient réduire vos coûts d'exploitation totaux ?
Le prix d'achat d'un appareil ne représente normalement qu'une petite partie des coûts d'exploitation totaux.

Coûts des capteurs/adaptateurs/montages Cycle de calibrage 4x/an (250$/capteur)
Calibrage initial 180$/capteur Cycle de calibrage 2x/an (250$/capteur)

La « Calibration Check Technology » d'ifm automatise les intervalles de calibrage manuel. Elle élimine les erreurs dues aux mesures manuelles ou aux valeurs enregistrées à la main et assure un enregistrement de qualité avec horodatage.

Vérification cyclique habituelle du calibrage

  1. Installation : deux appareils identiques sont montés côte-à-côte. En général, les deux appareils sont identiquement affectés par la dérive
  2. Retrait : une unité est périodiquement retirée du process. La fréquence de retrait dépend du processus de qualité de l'utilisateur
  3. Contrôle : le calibrage de l'appareil est vérifié par rapport à une norme connue. Cela est réalisé en interne par l'utilisateur lui-même ou par un laboratoire externe
  4. Validation manuelle : les résultats sont validés
  5. Documentation manuelle : les résultats sont documentés
  6. Réinstallation : l'appareil est remonté

Vérification continuelle automatisée du calibrage avec IO-Link

  1. Installation : au lieu de deux capteurs standards, un seul TCC est installé
  2. Mesure : les valeurs process mesurées sont envoyées à l'API via IO-Link pour le contrôle de process
  3. Documentation automatique : via le port IoT, les valeurs mesurées PT et NCT sont enregistrées avec horodatage
  4. Vérification automatique : la dérive des valeurs enregistrées est automatiquement vérifiée
  5. Pas d'interruption : le cycle de vérification se poursuit sans que le TCC doive être retiré du process