1. Page d'accueil
  2. Actualités
  3. Vendange automatique avec ifm

Vendange automatique avec ifm

Un guidage automatique sans GPS pour les machines agricoles mobiles du fabricant Grégoire : le constructeur de porteurs et de machines à vendanger propose avec l’EasyPilot un système de guidage automatique par capteurs, avec une précision de 3 cm, excluant tout signal de positionnement GPS. Histoire de succès : aussi grâce à ifm.

Peu de sujets sont autant entourés de mystères et de controverses que le vin. Le vin : soi-disant la boisson nationale de l'Italie ; le calice de l'Alliance éternelle de la religion chrétienne en est remplie et - pas à tort - existe-t-il le proverbe "In vino veritas" signifiant "Dans le vin, la vérité".

Une vérité sur le vin est par exemple qu'il faut d'abord récolter les raisins afin de produire le vin. Et la question centrale du progrès technologique : vendange automatique ou à la main ?
L'image romantique de la vendange souvent utilisée dans les films, et qui est sûrement la motivation pour l'une ou l'autre des vedettes d'Hollywood d'acquérir son propre domaine viticole, n'est pas la même dans la réalité : vu les nombres de la consommation - 20 litres par habitant seule en Allemagne, donc beaucoup de travail en peu de temps pour les 80 000 viticulteurs en Allemagne cultivant et vendangeant env. 102 000 hectares de vin.

Etant donné ces chiffres, comment faire pour y réussir?

Réussir grâce à la technologie : au lieu de la récolte manuelle, beaucoup de viticulteurs préfèrent utiliser des machines de récolte hyper modernes, les machines à vendanger.
Une machine à vendanger peut être utilisée pour des travaux polyvalents. La récolte complète d'un hectare dure 3 à 5 heures. En comparaison, pour une vendange manuelle il faudrait env. 40 à 60 ouvriers afin d'obtenir le même résultat.

Comment travaille une machine à vendanger automatique ?

» vidéo

La société française Grégoire est un fabricant des machines à vendanger. Les appareils comme la machine à vendanger de Grégoire peuvent être équipés avec un système de guidage avec suivi de ligne automatique : le système "EasyPilot". Ce système travaille avec une précision de 3 cm - sans utiliser des signaux satellites.
La détection du rang de vigne se fait par un capteur O3M d'ifm. Ce dernier mesure la distance point par point de toute la scène, grâce à la technologie-de-vol et modélise ainsi l'allure générale de la vigne.
Ainsi, le risque des erreurs liées aux sarments latéraux ou aux herbes hautes est supprimé.
Pendant que la machine à vendanger se déplace à travers les vignes, il forme un tunnel sous la cabine du conducteur. Dans ce tunnel se trouvent des tiges en fibre de verre qui génèrent des vibrations. Le rang de vigne est secoué dans le tunnel, ainsi provoquant la chute des raisins. Les raisins tombent sur un convoyeur et sont collectés dans un réservoir. Un ventilateur souffle les éléments indésirables comme des feuilles et des branchettes.
Un autre capteur est installé en position centrale sur le haut de la cabine du conducteur de la machine à vendanger. Le capteur est orienté vers le sol et détermine la hauteur et l'épaisseur du palissage. A l’issue du traitement du signal, une ligne de conduite reflétant le rang de vigne à suivre est créée. Sur cette base la trajectoire optimale est calculée.
Une fois engagé sur le rang de vigne, le conducteur démarre l'EasyPilot depuis l'écran qui se trouve dans la cabine du conducteur. Après le démarrage du système le conducteur ne se préoccupe que de la gestion de la vitesse d’avancement et la surveillance des outils, le reste est fait par le système. Arrivé en fin de rang de vigne, un signal visuel et sonore averti le conducteur pour que ce dernier reprenne la main sur la direction afin d’effectuer la manœuvre de demi-tour et de naviguer dans le prochain rang de vigne.

Dans le passé, la date de la vendange a été spécifié par le gouvernement. Aujourd'hui, ce sont les viticulteurs eux-mêmes qui la décident - et selon la machine à vendanger de Grégoire les raisins pourraient être récoltés à tout moment, de jour comme de nuit.

Il reste à mentionner que l'innovation est rentable : le fabricant GREGOIRE a remporté l'"Innovations Award" pour son nouveau système de guidage avec suivi de ligne EASYpilot basé sur les capteurs de vision O3M d'ifm. Au SITEVI, le grand salon de la viticulture, la machine à vendanger automatisée sera présentée.
Le résultat d'une longue histoire. Et le commencement d'une autre histoire de succès pour l'ifm.

» www.pleinchamp.com

Avantages multiples

Outre l’absence de connexion GPS, Grégoire crédite son système de multiples avantages: précision du guidage y compris dans les parcelles accidentées, optimisation de la qualité de vendange, (optimisation de l’étanchéité, diminution des pertes, préservation des ceps), amélioration de la régularité des opérations hors vendanges (pulvérisation, rognage...), préservation de la mécanique (risques d’accrochages moindres), confort et productivité du travail, système opérationnel de jour comme de nuit, vitesse de travail pouvant atteindre 12 km/h. Le système EasyPilot est disponible en option sur les automoteurs actuels G7 et G8. Il peut également être monté sur la majorité des modèles antérieurs équipés d’un capteur de direction.