1. Page d'accueil

Conception logicielle

Même dans des conditions environnementales difficiles, la solution logicielle éprouvée guide rapidement jusqu’au but le chariot élévateur au moyen d’un nuage de points 3D de la caméra ToF.

Le développement du logiciel se base sur la collecte et l’utilisation de données réelles. Les défis que doivent relever les engins dans l’environnement « chaotique » propre à la branche de la technique de convoyage sont clairs. Le PDS doit détecter aussi bien des palettes endommagées que des ouvertures cachées par du film rétractable ou une série d’autres imperfections qui pourraient entraîner un détection erronée des palettes.

Le PDS peut détecter et traiter de manière optimale différents types de palettes et plus de 400 cas spécifiques difficiles issus de l’environnement de travail réel. Le nombre de scénarios que résout le logiciel en toute fiabilité ne cesse d’augmenter et garantit ainsi que la solution PDS fonctionne de manière fiable dans tous les environnements et même dans les conditions les plus difficiles.

Le procédé logiciel PDS

Création d'un nuage de points tridimensionnel
La détection de palette PDS traite d’abord les données d’amplitude et de distance détectées par le capteur de vision O3D3xx. Ces images peuvent contenir des sources de perturbation et des artefacts en raison des conditions environnementales difficiles.

Filtration de l’image
L'image est filtrée à l’étape suivante pour la nettoyer et éliminer les pixels indésirables. Il s’agit d'une étape essentielle pour obtenir à tout moment une détection de palette efficace.

Détection des six degrés de liberté
L'image filtrée est ensuite utilisée pour définir exactement dans un espace tridimensionnel la position de la palette et de ses sacs.

Cette approche permet d'obtenir les spécifications PDS suivantes :

  • Conçu pour toutes les palettes standards avec deux ouvertures
  • Portées jusqu’à 2 m (4 m en cas d’utilisation du matériel correspondant)
  • Précision de la position de +/- 1 cm
  • Temps de détection < 1 seconde
  • Communication via Ethernet ou CAN