You probably do not come from: France.  If necessary, change to: United States
  1. Page d'accueil
  2. moneo : la plate-forme IIoT
  3. Cas d’utilisation
  4. Comptage des pièces correctes / non correctes produites avec moneo RTM

Comptage des pièces correctes / non correctes produites avec moneo RTM

Nombre de pièces correctes et non correctes sur l’installation PT-Inline

ifm prover fabrique divers composants pour capteurs de pression sur une installation de production automatisée. A la fin du process de fabrication, les pièces correctes et non correctes sont triées.

Le tri est effectué par un préhenseur. Dans le cadre de l’assurance qualité, la répartition quantitative doit être connue pour pouvoir réaliser les analyses de détermination de la qualité du produit et du process de fabrication.

La situation initiale:

La quantité produite n’était pas surveillée de manière centralisée et il n'y avait pas non plus de détection de la quantité de pièces correctes et incorrectes. Le personnel de la production n'était pas informé de la présence de pièces incorrectes et il n’existait pas de comptabilisation des rebuts. L’ensemble du process manquait de transparence. En raison de l'absence de données d’historique, il n’était pas possible de procéder à une optimisation par des scénarios de planification.

Objectif du projet:

La mise en place d’un suivi continu de la qualité grâce au comptage et à l’analyse des pièces correctes et non correctes produites et l’optimisation du process de fabrication (ex. réparation des pièces non correctes grâce à leur détection au plus tôt dans la fabrication).

La réalisation:

Chez ifm prover gmbh, moneo RTM est installé sur un serveur central. Les pièces produites sont triées selon les pièces correctes / non correctes sur deux glissières. Un détecteur optoélectronique a été installé sur chaque glissière et compte le nombre de pièces transportées par le convoyeur.

Les deux comptages sont présentés sur l’afficheur multifonction IO-Link. Il les convertit en un signal IO-Link qu’il transmet au maître IO-Link. Le maître IO-Link fournit à moneo RTM les données process pour leur visualisation, décompte et analyse.

La clé du succès:

La qualité a pu être durablement assurée et la qualité du process et des produits a pu être améliorée. Les travaux de réparation en aval ont été optimisés et il est possible de réagir rapidement aux changements des valeurs process. Ces mesures ont permis de réduire les coûts.

Conclusion:

Cette modification a permis d’atteindre les objectifs.

Structure du système avec maître IO-Link

  1. Détecteurs inductifs (IFC246: 1 détecteur pour les pièces correctes / 1 détecteur pour les pièces non correctes)
  2. Possibilité de redémarrage (ex. bouton à clé)
  3. Afficheur multifonction IO-Link (DX2055)
  4. Maître IO-Link (AL1350)

Tableau de bord

Créez un aperçu sur le tableau de bord moneo. Sur le tableau de bord, l’utilisateur obtient un aperçu des valeurs process pertinentes pour cette installation.

  1. Quantité produite totale actuelle (calculée à partir des pièces correctes [2] et non correctes [3])
  2. Valeur du compteur de pièces non correctes
  3. Valeur du compteur de pièces correctes
  4. Rapport entre les pièces non correctes et les pièces correctes
  5. Présentation du rapport par feu tricolore ( <0,5 % = vert, >0,5 % orange, >1,0% = rouge)

Analyse

La fonction d’analyse permet d’examiner en détail la valeur réelle par rapport aux données d’historique enregistrées. Il est ainsi possible d’identifier les process de fabrication et de qualité, de mettre en œuvre les mesures adéquates et d’en retracer l’efficacité.

En fonction du process de fabrication, des fluctuations de qualité peuvent aussi survenir en raison de changements des conditions environnantes, par exemple la température ambiante ou l’humidité de l’air. En intégrant d’autres valeurs process dans l’analyse, il est possible de détecter de telles corrélations.

Tasks & Tickets Administrer les valeurs limites avec moneo RTM

Grâce au réglage individuel des valeurs limites, divers niveaux d’alarme et d’escalade peuvent être définis, ainsi que différents canaux d’information.

  1. Valeur limite pour le seuil d’alerte
  2. Valeur limite pour le seuil d’alarme

Administrer les règles de gestion des tickets

Définition des règles d’alerte et d’alarme via l’assistant intégré.

  1. Définition des valeurs limites (5) et des sources de données (6)
  2. Définit quelle règle est appliquée
  3. Définit l’urgence de l’alerte ou de l’alarme
  4. Définit les destinataires de l’e-mail
  5. Définition des valeurs limites pertinentes
  6. Définition des sources de données correspondantes

Les e-mails générés par moneo contiennent déjà les informations du ticket:

  • Sources de données concernées
  • Valeur qui a été dépassée ou n’a pas été atteinte
  • Priorité du ticket
  • Marquage temporel

Calculated Values: valeurs calculées

Quantité produite totale

CTU BAD+CTU GOOD = CTU TOTAL

  1. Compteur de pièces non correctes (CTU BAD)
  2. Compteur de pièces correctes (CTU GOOD)
  3. Quantité produite totale (CTU TOTAL)

Rapport en pourcentage entre les pièces correctes et non correctes
Calcul du rapport des pièces non correctes sur la quantité totale.

RATIO GOOD BAD [%] = CTU BAD * 100 / CTU TOTAL

  1. Compteur de pièces non correctes (CTU BAD)
  2. Constante 100%
  3. Quantité produite totale (CTU TOTAL)
  4. Rapport des pièces non correctes sur la quantité totale en%